Qui va remporter le maillot blanc du Tour de France 2020 ?

La réponse à cette question ne dépendra que d’un seul homme : Egan Bernal. S’il est à son meilleur niveau le Colombien remportera le Tour de France et donc le maillot de meilleur jeune. S’il est un peu en dessous de son niveau habituel il finira sur le podium seulement devancé par Roglic, Pinot ou Quintana. Et il remportera le maillot de meilleur jeune. En résumé pour que ce maillot lui échappe il faudrait soit une énorme défaillance soit un abandon. Et dans ce cas là les prétendants ne seront pas très nombreux à pouvoir prétendre au maillot blanc.





L’immense favori :

Egan Bernal :

Après avoir remporté le maillot jaune, le maillot banc devrait être une formalité pour Bernal.

A 23 ans le Colombien a déjà remporté le Tour de France. Y-a-t-il vraiment de développer plus pour expliquer pourquoi il est l’immense favori à sa propre succession au maillot blanc ? Il devrait être interdit de concourir pour ce maillot tant il est au-dessus de ses adversaires. Mais il a bien l’âge légal alors il prendra part à ce classement. Et à part un coup de bordure lors d’un arrêt pipi qui lui fait perdre 25 minutes, une chute provoquée par un spectateur dont la police après une enquête approfondie sera en mesure de communiquer ses initiales (« M.M ») et son casier judiciaire (violences aggravées sur une portière de voiture en 2012), ou une mystérieuse contamination de toute l’équipe INEOS au covid-19 à deux jours de l’arrivée, Egan Bernal remportera le maillot blanc. Le colombien est juste trop fort, trop en avance sur ses concurrents. S’il rallie Paris il a 99,9% de ramener le maillot blanc dans ses bagages.

Les outsiders :

Tadej Pogacar :

Tenir tête à Roglic et Valverde n’est pas donné à tout le monde. Et encore moins quand on a 20 ans !

Le prodige slovène est forcément éclipsé par la jeunesse triomphante d’Egan Bernal. Mais il ne faut pas oublier que Pogacar n’a que 21 ans. Et qu’il a déjà éblouit la Vuelta 2019 de tout son talent en y remportant 3 victoires d’étapes et en finissant sur le podium devant des garçons comme Quintana ou Lopez. Il découvre pour la 1ère fois le Tour de France au sein d’une équipe remplie de très bons grimpeurs (Aru, Formolo, De la Cruz) ce qui pourrait menacer son leadership ou au contraire lui offrir de solides coéquipiers s’il se montre à la hauteur. Mais à son très jeune âge et son inexpérience l’handicaperont pour viser un podium ou un top 5 sur le Tour de France. Dans un monde sans Egan Bernal il ferait cependant office de favori pour remporter le maillot blanc.

Daniel Martinez :

Devancer Pinot et Martin c’est une chose. Bernal et Pogacar c’en est une autre.

Daniel Martinez se présente au départ du Tour dans une équipe pleine de Colombiens pouvant viser le général (lui, Uran, Higuita) et de solides chasseurs d’étapes (Bettiol, Carthy, Van Garderen). Sa récente victoire sur le Dauphiné lui offre la légitimité nécessaire pour briguer un rôle de leader et de tenter d’accrocher un top 10. Cependant son inexpérience sur les Grands Tours pourraient être un frein et il pourrait se retrouver au service du vétéran Rigoberto Uran et donc faire un croix sur ses ambitions personnelles. Ambitions personnelles qui auraient pu être de remporter le maillot blanc. Malheureusement pour lui Bernal et Pogacar semblent très au-dessus.

Et vous pensez-vous que Bernal va écraser la concurrence ou que l’espoir est permis pour ses adversaires ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :